L’eau est plus précieuse que toute autre richesse sur terre.
Elle est pour mon travail, comme un fil d’or.
Un lien qui m’aimante, que j’explore et ne cesserai d’explorer.

De nombreux chercheurs m’aident à ouvrir les portes de la compréhension, de ce qui est pour moi évidence intuitive et spirituelle.

Ils mettent des mots, m’inspirent et alimentent mon désir de partager ma propre vision de ce qui est essence de vie.

Les passionnants travaux de Masaru Emoto, de Jacques Benveniste, de René Quinton, de Didier Collin ou de Luc Montagnier, pour n’en citer que quelques uns, offrent des clés pour nos consciences afin de préserver, plus que jamais, cette richesse qui nous a été offerte et dont nous avons la responsabilité pour que la vie sur terre soit préservée et ne devienne pas un cauchemar pour nos enfants.

Muriel Despiau - Drop of light

« L’Eau n’est pas nécessaire à la vie, elle est la vie »

Antoine de Saint Exupery.

Est-ce pour cela qu’Amma offre à chaque rituel de Puja un bol d’eau à partager ?
Est-ce pour cela qu’elle est présente dans tout rituel de guérison, de purification et de bénédiction ?
Muriel Despiau - Portrait

Les eaux de mon travail sont des eaux bénies (souvent celles d’ Amma) ou simplement de pluie, de rosée ou de sources naturelles. Je crée aussi à partir de liquides plus intimes tels que le liquide amniotique ou le lait maternel.

L’essentiel pour moi c’est que cette eau transporte le maximum de pureté que je trouve et associe à un mot si simple et si complexe à la fois : l’Amour.